AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intrigue n°1 ∆ A Durmstrang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Je me nomme
Yolanda Yeabow

avatar

Admin

✝ Arrivée à Vienne : 18/09/2012
✝ Sorts : 224
✝ Baguette : bois d'if et plume de phoenix



MessageSujet: Intrigue n°1 ∆ A Durmstrang   Mer 8 Mai - 20:53


A Durmstrang

« ... Et les petites choses viennent au bout des grandes... »


Un matin, on se réveille et le directeur, avec la plupart des professeurs, ont disparu. Reste la femme qui enseigne la Médecine florale et le gardien de l'établissement, seuls adultes sur la scène. Le château de Durmstrang entier est aux mains des enfants de l'élite de Sang-Pur européenne.

*

-Blocus à Vienne ! Sangs-Purs enlevés ! Londres qui se lève ! L’extérieur est en mouvement, et nous allons rester là gentiment sans rien faire ? Nous sommes des Sangs-Purs, camarades, notre famille est enlevée, notre capitale, notre territoire en danger ! Allons-nous demeurer immobiles, silencieux ? Montrons notre soutien à Grindelwald ! Révoltons-nous contre cette censure des évènements, contre cet éloignement du monde forcé » que nous subissons alors que notre vœu le plus cher est de rejoindre notre maitre et de faire briller son empire qui lui échappe pourtant ! Révoltons-nous contre ces Résistants qui se croient tout permis ! Montrons leur qui nous sommes ! On ne peut attaquer Vienne et Grindelwald sans en subir les conséquences. Réclamons le droit d’aller nous battre à Vienne, de retrouver nos familles, de briller auprès du maitre ! Manifestons, boycottons cet établissement qui nous en éloigne ! Battons-nous, camarades, il est temps ! Vive Grindelwald !

*

-C’est la guerre qui commence les amis, c’est les Résistants qui prennent peu à peu le pouvoir. Il faut les soutenir, montrer qu’ils ont des alliés chez les Sangs-Purs, même à Durmstrang…
- Et mourir ?
- Et alors, mourir ? Il faut mourir si cela mène à la Liberté ! C’est fini Grindelwald, c’est fini la tyrannie ! Il faut montrer notre appartenance aux Résistants ; c’est maintenant, c’est l’ère de la Liberté ! Pourtant, cela ne veut pas dire qu’il faut être inconscient, chers amis. Gardons notre couverture pour le moment, rejoignis les Alliés de Grindelwald de Durmstrang qui souhaitent autant que nous rallier Vienne ; une fois que cela sera fait, nous mettrons à jour notre véritable appartenance. N’est-ce pas ceci, la guerre ? Des cops bas, des mensonges, pour arriver à son objectif, pour gagner ? Rejoignez-moi, amis, battons-nos contre ce gouvernement ; vive la Liberté !

*

En apparence, rien. Les cours ont été suspendus depuis une semaine déjà ; c'était une éventualité logique, la seule éventualité. De l'extérieur, aucun ordre concernant le sort des étudiants, car c'est Vienne qui dirigeait Durmstrang. Les enfants sont livrés à eux-mêmes et occupent leurs journées comme ils le peuvent, en essayant de rester le plus groupés possibles. Les plus âgés essayent de préparer leurs examens quand même, décidés à ne pas se laisser déstabiliser par cette disparition soudaine, et occupent les salles vides, et révisent. On attend que les choses changent. On ne sait pas. On a peur, un peu.


Mais les camps prennent de l’ampleur. La nouvelle de la montée du pouvoir des Résistants qui croît a divisé les élèves. Chacun se regarde avec suspicion ; alliés, traitres, comment savoir véritablement ? Doubles jeux, espions ; tout est à craindre. Pourtant, la Révolution monte surement. On sent qu'un soulèvement va avoir lieu, même si personne ne joue carte sur table pour l'instant. Ceux qui n'ont pas prouvé leur allégeance à Grindelwald sont victimes d'agressions anonymes ou de farces nocturnes de mauvais goût. Les élèves sont moins disciplinés, se plaignent, réclament. L’objectif est commun ; rejoindre et soutenir Vienne. La guerre muette est déclarée.

Contexte by Julia
CODES BY RAINBOWSMILE

_________________


Oh ! je fus comme fou dans le premier moment !


Hélas ! et je pleurai trois jours amèrement. Vous tous à qui Dieu prit votre chère espérance, pères, mères, dont l'âme a souffert ma souffrance, tout ce que j'éprouvais, l'avez-vous éprouvé ? Je voulais me briser le front sur le pavé ; puis je me révoltais, et, par moments, terrible, je fixais mes regards sur cette chose horrible. Il me semblait que tout n'était qu'un affreux rêve, qu'elle ne pouvait pas m'avoir ainsi quitté, que je l'entendais rire en la chambre à côté, que c'était impossible enfin qu'elle fût morte, et que j'allais la voir entrer par cette porte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-greatergood.jdrforum.com
 

Intrigue n°1 ∆ A Durmstrang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» Les relations entre élèves de Durmstrang
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» Durmstrang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Greater Good :: Administration :: 
Décrets officiels
 :: Histoire
-