AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aleksina ♦ Absolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Je me nomme
Aleksina K. Ivanov

avatar



✝ Arrivée à Vienne : 14/01/2013
✝ Sorts : 17



MessageSujet: Aleksina ♦ Absolution    Lun 14 Jan - 13:28


Aleksina Katarzyna Ivanov
« L'espoir s'est embrasé»

NomIvanov
Prénom(s) Aleksina
Date de naissance14 mars 1923
Âge17 ans
Année d'étude, et filières et options choisiesMédecines & Soins,Botanique avancée,potion avancée,Histoire de la Médecine florale
Statut de SangSang-pure officiellement mais officieusement rien n'est sûr
NationalitéBulgare
AvatarBarbara Palvin
Baguette32 cm, peu flexible,laurier rose avec un cœur en ventricule de dragon
Epouvantardune cage dorée sans espoir de fuite
Patronusun ocelot
Matière préféréeSortilèges et Potions
Matière détestéeDivination
RêveÊtre libre,ne plus avoir à se soucier des convenances et des règles,pouvoir faire ce qui lui plait quand cela lui plait. Voir échouer Grindelwald et détruire son père.
..IL ETAIT UNE FOIS..
..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.

White lips, pale face
Breathing in snowflakes
Burnt lungs, sour taste


Ses doigts serrent lentement les fins draps blancs, les froissants dans la poigne serrée de sa main sans même s’en apercevoir. Un léger soupir lui échappe alors qu’elle tourne la tête sur le côté pour entrouvrir ses paupières encore gonflées par le sommeil qui semble finalement la fuir définitivement pour cette nuit. A la pâle lueur de la lune ses cheveux semblent s’être fait d’encre et sa peau blanche prend des reflets bleutés. Sa poitrine se soulève à un rythme un peu trop rapide. Parce qu’il lui reste encore quelques réminiscences. Quelques lambeaux d’images noires qui emplissent son esprit et le salisse sans pourtant qu’Aleksina soit réellement capable de se souvenir de ce qu’il s’agit.

Mais il reste ce sentiment diffus de peur qui s’écoule dans ses veines jusqu'à aller saisir son cœur. Assez pour lui faire comprendre que c’était bien loin d’être un rêve gentillet. Un rictus amer vient déformer les traits pleins de son visage. Il faut dire que les temps eux-mêmes n’aident pas aux doux rêves…du moins pour elle, mais après tout ce qu’elle pense qui s’en soucie ? Elle se lève rapidement sans faire de bruit, sans prêter attention au fait qu’il fasse encore nuit noire, qu’elle n’est qu’en chemise de nuit et que dehors le vent souffle suffisamment fort pour la glacer. Parce que ce moment qu’elle passe seule n’appartient qu’à elle. Et que c’est ce dont la jeune fille à le plus besoin en ce moment. Le calme. La paix. Et cette fugitive et éphémère sensation de liberté qu’elle passe tant de temps à rechercher.

Sans aucun bruit. Pieds nus. Discrète, elle se faufile dans les longs couloirs jusqu'à trouver la sortie et l’air frais de la nuit qui vient lui caresser le visage. Elle se fond dans les ténèbres. Sortir en douce que ce soit de chez elle ou d’ailleurs est une activité qu’elle pratique depuis longtemps. C’est désormais une fierté pour elle d’être pratiquement indétectable. Du bout des pieds elle retourne la terre meuble pour aspirer les parfums doux-amers qui semblent s’en échapper, doucement elle se penche en avant pour caresser le doux tapis sombre du bout des doigts. Pendant un instant elle contemple avec attention le contraste que forment ses doigts si blancs avec le sol si sombre. Puis d’un mouvement souple elle se relève avec l’entêtant sentiment de détonner, de ne pas avoir sa place dans le seul lieu qui l’a pourtant toujours acceptée sans jamais s’en plaindre.

Parce qu’elle n’a de place nulle part Aleksina. Quoi qu’on puisse dire et quoi que l’on puisse en penser ; mais ce n’est pas sa faute…pas totalement du moins. Parce qu’elle devrait être comme l’une de ses sang-pure élevée avec la conscience de n’être là que pour servir, mis à part si elles possédaient une intelligence toute à fait extraordinaire et une fourberie de même niveau, de reproductrices. Rien de plus. Rien de moins. Considérées comme faibles et donc uniquement bonnes aux tâches de seconde zone et à créer ceux qui seront plus forts qu’elle. Oui mais…cela n’a pas été le cas pour Aleksina. Parce qu’elle n’aurait jamais du naitre. Parce qu’il y a bien trop de doute quand à sa conception.

Sa mère était belle. Elle le sait, elle s’en souvient. Aleksina peut se rappeler de ses grands yeux bleus identiques aux siens et du sourire qui flottait toujours sur son visage. A cette époque elle le jugeait légèrement étrange. C’était avant de comprendre qu’il était simplement fané par l’usure et le mépris qu’elle portait à son propre mari. Est-ce pour ça qu’elle est partie chercher ailleurs ce que son époux ne lui donnait pas ? Sûrement…mais la raison n’est pas importante. Seul demeure le fait qu’elle l’ait fait.

Encore et encore…sans même penser aux conséquences qui viendraient un jour peser sur elle…

Même si elle lui à longtemps porté la dévotion que l’on donne à une sainte, Aleksina sait aujourd’hui que sa mère ne devait pas être très intelligente. Du moins pas assez. Car l’éphémère et tendre idylle qu’elle entretenait avec un sang-mêlé n’est pas longtemps passée inaperçue. Une petite sotte donc persuadée de pouvoir duper un monde fait de trahisons et de coups de poignards soigneusement cachés sous le couverts de mots aimable et de sourires angéliques. Peut-être était-elle réellement ingénue, cela Aleksina ne peut guère le savoir. Après tout elle est morte bien trop pour que la jeune fille ne puisse vraiment la connaitre et surtout la comprendre. Mais toujours est-il que stupidement, elle s’est confiée à la mauvaise personne.

Peut-être quelqu’un qu’elle pensait être son ami. Ou peut-être avait-elle simplement trop besoin de se confier pour se soucier des conséquences qu’importe finalement ? Toujours est-il que son mari l’a découvert. Et quelle alors fut sa colère…non pas qu’il l’eut jamais aimé, bien sûr que non mais elle était sa femme, à lui et à personne d’autre. Si lui se permettait, bien sûr d’avoir des maitresses il ne saurait en être de même avec une jeune femme de bonne famille. Mais l’ennui étais que la jeune femme était enceinte .Et finalement moins sotte que l’on ‘aurait pu le croire, elle répandit la rumeur…assez vite pour empêcher son mari de la faire disparaitre dans quelque région perdue et sinistre ou elle ne l’aurait plus ennuyé.

Et puis…Aleksina est née. Copie conforme de sa mère. Avec les yeux bleus et les cheveux châtains clairs. Sang-pure ? Sang-mêlée ? Difficile à dire. Alors dans le plus grand secret tout le monde à accepté de faire comme s’il ne s’était rien passé. Oh bien sûr nul n’a jamais revu l’amant importun mais cela importait assez peu finalement. Et Aleksina devint sang-pure sans que nul ne sache si s’était la vérité…mais avouer l’adultère de sa femme était hors de question pour son père.

Aleksina secoue légèrement la tête et reprend pied dans la réalité. Le vent souffle doucement dans les cheveux fins de la jeune fille alors qu’elle regarde le ciel perdre lentement ses couleurs luxuriantes pour s’effacer dans la nuit. Un soupir délicat franchit la barrière des lèvres roses pressées l’une contre l’autre pour doucement s’élancer dans l’aube qui se lève doucement dans le ciel…Ses mains effleurent doucement les troncs profondément rainés alors que la tristesse voile ses yeux.

C’est sans aucun doute l’une des raisons qui font que son père la méprise…évidemment l’autre étant le simple fait qu’elle soit une fille et non l’héritier tant attendu. Mais ça n’a jamais été important…pas au début du moins. Pas alors que l’enfant qu’elle était possédait une mère prête à tout pour la voir sourire et dont elle était le but même de la vie. Et les années ont passées dans cette ambiance froide et glacée qui caractérise les sangs-purs mais tout de même avec la chaleur tendre des étreintes qu’elle recevait en cachette.

Mais rien ne dure….et le bonheur semble filer encore plus rapidement….

Car la belle des Ivanov est retombée enceinte, sans qu’il n’y ait aucun doute sur le géniteur cette fois. Et elle en est morte. Quelques jours après l’accouchement seulement. A cause de celui-ci d’une manière officielle. Heureusement le drame surgissait après la naissance d’un héritier…tellement soulageant pour le sang-pur. Et Aleksina l’a cru…brièvement…si brièvement. Sans doute parce que malgré toute l’indifférence qu’il faisait preuve à son encontre elle n’aurait jamais pu imaginer que son père fasse subir une telle chose à sa mère…et puis car a l’époque elle ne connaissait rien des noirs secrets de son étrange famille. Innocente et pure Aleksina. Avec la tendre naïveté dont seul les enfants sont capables.

Mais cela n’a pas duré longtemps. Parce qu’il y a toujours eu ces gens insignifiants que l’on méprise et que l’on fait semblant de ne pas voir. Plus communément appelés serviteurs ou domestiques. Mais ces êtres invisibles et effacés sont loin d’être stupide et encore plus loin d’être aveugle. On parle devant eux sans faire attention, mais ils écoutent…ils comprennent. Et sont capable d’affection envers une enfant abandonnée qui souffre de la perte du seul être qu’elle ait jamais aimé et qui hait celui pour qui elle à donné sa vie. Assez pour lui murmurer la vérité. Que son père avait décidé de son débarrasser de son épouse trop encombrante d’une manière discrète.

Bonne action ou vengeance contre le si peu aimé maitre des lieux ? Qu’importe au final toujours est-il qu’elle l’a su. Et qu’elle la haï pour ça…mais la haine d’une enfant ne peut être rien d’autre que risible surtout s’il s’agit d’une fille…
Son cœur se serre lentement alors que ses yeux s’embuent. Mais seulement pendant un court instant. Aleksina à depuis longtemps appris à refouler ses émotions. A faire semblant. Et c’est pour ça que même maintenant on le prend que pour une gentille et jolie écervelée. Parce qu’elle est souriante…adorable même. Avec ses grands yeux bleus candides et son sourire timide ont peut facilement croire qu’elle n’est qu’une autre de ses sangs-pure que l’on à éduquée uniquement pour bien paraitre mais certainement pas pour réfléchir.

Mais on ne peut pas davantage se tromper…

Un rictus amer déforme alors son visage alors que ses yeux deviennent plus ténébreux qu’un ciel d’orage. Ils ont tort…mais c’est tant mieux ainsi. Qu’ils la sous-estiment et alors il sera tellement plus simple de les écraser après. Utopique ? Sûrement…mais elle les déteste, tous autant qu’ils sont. Avec leur arrogance, leur mépris et cette lueur qu’ils ont dans les yeux…sans se rendre compte qu’elle brille aussi dans les siens. Elle est belle Aleksina…

Avec ses cheveux aussi doux que la soie et son corps fragile aux courbes souples. Envoûtante à cause de la douleur et de la mélancolie que l’on peut parfois surprendre dans ses yeux. Eclatante avec ses sourires si inattendus mais emplis de tellement de chaleurs. Surprenante dans la grâce qui habite chacun de ses pas. La quintessence de la fragilité. La quintessence de la féminité…

Ses doigts glissent le long du mur. Doucement elle s’approche du balcon. Le vent léger soulève les pans bordeaux de la longue robe qu’elle porte et lui renvoie le parfum douceâtre des roses situées en dessous de la pierre. Aleksina inspire profondément et tend son corps vers le souffle frais qui s’enroule autour d’elle. Ses bras tracent les mouvements délicats d’une valse. Heureusement nul n’est là pour la voir. Elle est si loin d’eux…Elle ment, elle manipule. Sans remord. Sans regrets. Après tout ce n’est pas de sa faute. On à voulu l’étouffer en la transformant en un joli oiseau aux ailes rognées. Mais elle est faite pour être libre, elle. Et chaque jour elle se fane un peu plus sans ce dont elle à le plus besoin.

Et Grindelwald ? Elle est tout sauf d’accord avec ses agissements. Elle espère le voir perdre. Elle espère le voir déchu, essayant désespérément de fuir. Elle espère même être l’un des instruments de sa défaite. Un joli rêve…un joli mensonge. Car elle ne peut pas réellement faire quelque chose. Pas pour le moment. Pas en étant coincé dans ce milieux trop fermé qu’est Durmstrang. Mais cela ne compte pas finalement…plus tout à fait. Ses doigts se retirent lentement de l’écorce ou ils sont posés pour venir lentement caresser les feuilles une dernière fois. Déjà les premiers rayons du jour viennent percer à travers les brumes de la nuit, comme pour lui signaler qu’il est temps de repartir. De retourner mettre son masque joyeux qu’elle méprise temps.

Et elle danse en secret, entre le feu et la glace, la douleur et la mort, le poison et la folie

Un soupir de regret traverse ses lèvres. Il est temps de partir. De regagner la prison froide que l’on lui à imposé. Ses yeux se ferment un instant et quand elle les rouvre toute trace de vulnérabilité à disparue. Fermement cadenassée derrière les murailles de sa colère. Ses pieds glissent dans la terre meuble et humide, rougis de la froideur de la nuit et elle s’en retourne brusquement ; Sans laisser rien d’autre que la fugitive image d’une nymphe blanche dans la nuit.

C’est comme une page non finie, un livre inachevé dont coule des larmes et du sang née d’une douleur peinte à l’encre.




Prénom ou pseudoSwanielle
Âge17 ans ♪
Localisationdans le sud Cool
T'es arrivé là comment ?grâce à PRD ♥️
Un dernier mot Jean-Pierre ?Bisous ,bisous ?
CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par Aleksina K. Ivanov le Mar 15 Jan - 18:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je me nomme
Théodore Crewe

avatar



✝ Arrivée à Vienne : 18/09/2012
✝ Sorts : 50
✝ Statut : Les femmes, le Quidditch, le théâtre ; Directeur du Département de la Justice Magique
✝ Localisation : Le lit de Yolanda



MessageSujet: Re: Aleksina ♦ Absolution    Lun 14 Jan - 13:34

Bienvenue sur TGG !

Bon courage pour ta fiche ! ( Ton gif est absolument indécent, au passage ! )

_________________
Regardez-moi. Je brille, j'excelle, je surpasse tout le monde ; vous n'êtes absolument rien. Il n'y a que moi. Moi, plus fort que tous. Plus fort que Jonathan. Évidemment. Taisez-vous, arrêtez de rire. Laissez-moi rêver.
Je ne suis qu'un fou, un idiot, un grand gamin qui vit dans le passé, dans la rancoeur et la haine. Qu'un imbécile qui ne se contente pas de toute la puissance qu'il a, qui jalouse des relations anciennes, mortes et enterrées. Je ne suis qu'un fou ; laissez-moi seulement rêver. (c)OceanLounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-greatergood.jdrforum.com

Je me nomme
Aleksina K. Ivanov

avatar



✝ Arrivée à Vienne : 14/01/2013
✝ Sorts : 17



MessageSujet: Re: Aleksina ♦ Absolution    Lun 14 Jan - 15:28

Merciiiii globules
*est d'ailleurs en pleine rédaction,mais chut on le dit pas Cool *

C'est juste qu'elle est trooop mignonne Barbara (oui je suis amoureuse et alors ? XD) mais bon ...RDJ quoi bed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je me nomme
Yolanda Yeabow

avatar

Admin

✝ Arrivée à Vienne : 18/09/2012
✝ Sorts : 224
✝ Baguette : bois d'if et plume de phoenix



MessageSujet: Re: Aleksina ♦ Absolution    Lun 14 Jan - 18:20

Bienveeeenueeee mouton
J'adore ton ava, et j'ai hâte de voir ta fiche Very Happy
En espérant que tu te plaises sur TGG o/

_________________


Oh ! je fus comme fou dans le premier moment !


Hélas ! et je pleurai trois jours amèrement. Vous tous à qui Dieu prit votre chère espérance, pères, mères, dont l'âme a souffert ma souffrance, tout ce que j'éprouvais, l'avez-vous éprouvé ? Je voulais me briser le front sur le pavé ; puis je me révoltais, et, par moments, terrible, je fixais mes regards sur cette chose horrible. Il me semblait que tout n'était qu'un affreux rêve, qu'elle ne pouvait pas m'avoir ainsi quitté, que je l'entendais rire en la chambre à côté, que c'était impossible enfin qu'elle fût morte, et que j'allais la voir entrer par cette porte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-greatergood.jdrforum.com

Je me nomme
Aleksina K. Ivanov

avatar



✝ Arrivée à Vienne : 14/01/2013
✝ Sorts : 17



MessageSujet: Re: Aleksina ♦ Absolution    Lun 14 Jan - 19:03

Merkiiiiiiiii

Angelina *meurt* elle claque Cool

Bah justement voila la première partie de ma fiche...bon faut que je continue après mais bon XD c'est déjà ça de fait OO

D'après ce que j'ai vu je vais bien m'y plaire c'est clair globules

EDIT : Bah j'ai finis en fait XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je me nomme
Théodore Crewe

avatar



✝ Arrivée à Vienne : 18/09/2012
✝ Sorts : 50
✝ Statut : Les femmes, le Quidditch, le théâtre ; Directeur du Département de la Justice Magique
✝ Localisation : Le lit de Yolanda



MessageSujet: Re: Aleksina ♦ Absolution    Mar 15 Jan - 19:41

Parfait, parfait, parfait ! Très belle fiche, j'adore ton style ; fais néanmoins attention à quelques fautes d'accords ou d’orthographe !

Tu es donc...

VALIDÉE !

Bienvenue officiellement sur The Greater Good ! Assure-toi de respecter le règlement et le contexte lorsque tu posteras, ainsi que toutes les annexes. N'hésite pas à développer ton personnage en demandant des RPs à d'autres joueurs ou en postant sa fiche de liens, à laquelle tu pourras ajouter un futur récapitulatif de ses RP. Surtout, nous te demandons de passer ici pour recenser ton avatar, ainsi qu'ici pour recenser cette fois ton Patronus !
Et puis, entre deux RPs, viens donc flooder et jouer avec nous, puisque la section Flood t'es maintenant ouverte !

Bon RP sur TGG ! mouton

_________________
Regardez-moi. Je brille, j'excelle, je surpasse tout le monde ; vous n'êtes absolument rien. Il n'y a que moi. Moi, plus fort que tous. Plus fort que Jonathan. Évidemment. Taisez-vous, arrêtez de rire. Laissez-moi rêver.
Je ne suis qu'un fou, un idiot, un grand gamin qui vit dans le passé, dans la rancoeur et la haine. Qu'un imbécile qui ne se contente pas de toute la puissance qu'il a, qui jalouse des relations anciennes, mortes et enterrées. Je ne suis qu'un fou ; laissez-moi seulement rêver. (c)OceanLounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-greatergood.jdrforum.com

Je me nomme
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Aleksina ♦ Absolution    

Revenir en haut Aller en bas
 

Aleksina ♦ Absolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'absolution d'éternité
» [Mi Juillet 550 - île de Salamine] Absolution & malédiction [PV : Nimue]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Greater Good :: Votre personnage :: 
Les débuts
 :: Fiches validées
-