AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Projets d'avenir [Yolanda & Alexei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Je me nomme
Alexei Dimitriev

avatar



✝ Arrivée à Vienne : 14/01/2013
✝ Sorts : 27



MessageSujet: Projets d'avenir [Yolanda & Alexei]   Sam 19 Jan - 9:33

19 janvier 1940

Alexei avait passé une journée plus que banale, le cours de Runes c'était montré plus qu'ennuyant, il avait même était plus que déçu, leur professeur les avait habitué à plus de contenu et à plus d'originalité, il fallait croire que ce dernier se faisait vieux. Il était peut-être temps qu'il envisage de prendre sa retraite. Après tout, chacun avait le droit à un peu de repos bien mérité. Bien entendu, le jeune homme n'envisageait pas cette option pour lui même, lui ne cesserait de travailler toute sa vie pour le plus grand bien lorsqu'il serait en âge de le faire. Il avait d'ailleurs déjà décrété qu'il aurait largement le temps de se reposer lorsqu'il serait mort.

La mort était une chose qui l'avait toujours plus ou moins fasciné, il n'avait pas vraiment peur de mourir, après tout ce n'était qu'un sommeil éternel. Non il avait peur de quitter ce monde sans avoir eu la possibilité de voir un monde entièrement gouverné par des sangs-purs, un monde où ils seraient rois et où les moldus et sang-de-bourbe seraient à leur juste place, c'est à dire dans la boue, à les servir comme les parfaits petits êtres insignifiants qu'ils étaient. Et le Seigneur Grindelwald avait déjà commencé à purifier leur monde et à imposer leurs valeurs.

Et lui aussi voulait avoir la possibilité d’œuvrer pour le plus grand bien mais pour cela, il avait besoin d'aide. Il savait qu'il aimerait rejoindre le ministère à la fin de ses études mais ne savait pas quelles qualifications il lui fallait et dans quel service ses talents pourrait-être les mieux appréciés, les mieux reconnus et surtout, le service qui lui offrirait le plus d'opportunité d'évolution.

Heureusement pour lui, il savait quelle personne il lui fallait consulter. Il avait la chance immense d'avoir Yolanda Yeabow dans ses connaissances, cette dernière étant une ancienne amie de ses parents, il avait eu la chance de la côtoyer dès son plus jeune âge. Mais ce n'était pas cette raison qui faisait d'elle une personne particulière aux yeux d'Alexei, non ce qui la caractérisait parmi les autres femmes, ces choses frêles et inutiles, bonnes qu'à tenir un foyer et élever les futurs sangs-purs qui fouleraient un jour cette terre. Ce qui la rendait spéciale et qui forçait l'admiration du jeune homme, était sa position auprès de Grindelwald et sa fonction de directrice adjointe au sein de l'école. Il espérait d'ailleurs qu'il avait réussi à lui faire bonne impression durant toutes ces années car c'était auprès d'elle qu'il pourrait se faire un nom. Elle était pour l'instant, la seule dont il espérait avoir les bonnes grâces, tous ses petits jeux envers les professeurs avaient toujours plus ou moins fonctionné mais il ne savait que dire de leurs sentiments intimes, peut-être que finalement son but n'avait jamais été atteint et que ses professeurs ne l'appréciait pas malgré tous ses efforts pour se faire bien voir.

Il espérait sincèrement que sa carapace de politesse et de bienséance avait touché son enseignante et il allait bientôt le découvrir puisque c'est d'un pas majestueux et sûr de lui, la tête haute et le regard fier qu'il traversait les couloirs pour rejoindre le bureau de la directrice adjointe. Lorsqu'il eut atteint l'entre de son professeur, il frappa quelques coups sur la porte et attendit qu'on l'invite à entrer. Une fois l'autorisation accordée, il afficha un sourire avenant sur son visage, ouvrit la porte et entra. Yolanda était là, derrière son bureau, toujours ce même air indéchiffrable sur le visage, le sourire d'Alexei s'agrandit davantage, se faisant plus charmeur, alors qu'il avançait dans la pièce.

"Bonsoir professeur, excusez moi de vous déranger mais j'aurais aimé avoir vos conseils avisés quand à mon orientation future. J'ai bien évidemment, une idée de ce que j'aimerais réaliser plus tard mais j'aimerais grandement avoir votre avis sur la question. Afin de pouvoir à mon tour, agir au mieux pour le plus grand bien."

Il fixa le visage de cette femme qu'il avait connu, essayant de déchiffrer la moindre expression qui trahirait une pensée de sa part. Il espérait ne pas avoir été trop entreprenant avec sa dernière phrase mais d'un autre côté, il voulait qu'elle sache quelles ambitions il entrevoyait pour qu'aucuns doutes ne viennent s'installer entre eux au cours de cette discussion d'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je me nomme
Yolanda Yeabow

avatar

Admin

✝ Arrivée à Vienne : 18/09/2012
✝ Sorts : 224
✝ Baguette : bois d'if et plume de phoenix



MessageSujet: Re: Projets d'avenir [Yolanda & Alexei]   Sam 26 Jan - 13:17

Se jeter à corps perdu dans le travail.
Corps et âme.
Comme si rien d’autre n’existait.

Corriger des copies, ça lui rappelait Poudlard, et le temps où elle était élève.
Elle se remettait dans la même position, assise à son bureau, et elle lisait. Et, parfois, elle griffonnait quelque chose au coin de la marge. C’était bien, Poudlard. Et ça lui manquait, Poudlard.

Cette fois, il s’agissait d’une classe de dernière année, en étude de la Magie Noire. Des garçons, en Runes et Droit ; filière d’excellence pour les plus talentueux et les plus travailleurs. Grindelwald choisissait ses favoris parmi eux.
Si elle avait été à Durmstrang, et que le règlement n’était pas si strict avec les femmes, elle aurait choisi cette filière-là, évidemment. Mais, bien heureusement, Yolanda avait pu bénéficier d’une scolarité complète, à Poudlard. Aujourd’hui, en son for intérieur, elle désapprouvait ce système, cette façon de départager les élèves, mais ce n’avait aucune conséquence directe sur elle, alors elle se taisait. Grindelwald essayait de former ses serviteurs le mieux possible en fonction de ce qu’il exigeait d’eux, évidemment, et elle, Yolanda Yeabow, n’avait rien à dire contre cela.

Les copies étaient bonnes, donc, et Yolanda avait dû réserver un de ses après-midi afin de les rendre dûment. Pas de Vienne aujourd’hui. Tant pis. Néanmoins elle aimait son travail, et même si elle ne pouvait pas retourner à son Manoir retrouver Théodore tous les jours, elle préférait être utile à Grindelwald et à l’Histoire que de se retrouver mariée, asservie, puis délaissée. Quand elle repensait à son parcours, à son malheureux parcours, elle songeait au moins qu’elle avait vécu – été malheureuse, oui, eu des petites joies et des plaisirs faciles, sans doute, mais elle avait vraiment vécu, tandis qu’une autre femme de son rang n’aurait pas pu profiter de sa vie à ce point.

Lorsqu’on frappa quelques coups à sa porte, Yolanda ne retint pas sa surprise ; il n’était pas dans les habitudes des élèves de s’autoriser à la dérange à toute heure de l’après-midi. En outre, l’accès aux appartements des professeurs était théoriquement interdit aux élèves. A moins qu’il ne s’agisse d’un collègue…? Elle en doutait.

« Entrez », articula-t-elle impatiemment.

Le jeune homme qui s’exécuta ne fut autre qu’Alexeï Dimitriev ; aussi Yolanda esquissa un sourire en le voyant arriver. Outre le fait qu’il s’agissait d’un Sang-Pur élégant, le jeune homme paraissait avoir une certaine ambition, que Yolanda appréciait, et était issue d’une très vieille famille qu’elle connaissait bien. Les Dimitriev et elle s’étaient longtemps fréquentés, et s’étaient assez liés. Ainsi, il arrivait souvent à Yolanda de passer les voir, chaque été, à Vienne, alors qu’elle vivait encore en Angleterre le reste de l’année. La sorcière avait donc assisté à l’évolution du petit Alexeï, encouragé ses premiers pas et l’avait vu balbutier ses premiers mots ; elle avait pris connaissances des grands projets de ses parents pour lui, et l’avait reçu comme élève à Durmstrang avec plaisir. En outre, il avait choisi Droits et Runes, une filière d’excellence qui lui promettait, s’il continuait à avoir des résultats satisfaisants, un très bon avenir.

Quand elle l’écouta lui expliquer les raisons de sa visite, Yolanda sourit ; elle avait visé juste, et c’était un garçon ambitieux. L’espace d’un instant, elle songea qu’elle aurait adoré avoir un fils, mais cette pensée s’esquiva avant que son sourire n’ait pu se faner.

« Pour le plus grand bien, voyez-vous ça… », répéta-t-elle, amusée. Ils étaient nombreux, à vouloir travailler pour Grindelwald et le servir du mieux qu’ils pouvaient, mais peu réussissaient à avoir les qualités nécessaires.

Elle toisa son élève, grave. En soutenant son regard, elle cherchait à décrypter son âme et à comprendre le fond de sa pensée. Ces manières polies et cet air soigné, n’était-ce qu’une façade ? Sans l’ombre d’un doute. Néanmoins, son ambition n’était pas factice. Et elle savait qu’il l’estimait ne serait-ce qu’un peu, sans cela il ne serait pas venu lui demander conseil.

« Eh bien, asseyez-vous, Alexeï. Ce serait avec plaisir. », l’invita-t-elle gentiment, en mettant sa pile de copies de côté. « Tout d’abord, je crois qu’il est important que vous sachiez que, malgré les relations que vous pourriez avoir, seules vos qualités compteront et vous ouvriront des portes. Grindelwald ne s’entoure pas de bons à rien, aussi influents soient-ils. Bien sûr, avec vos résultats actuels et la position de votre famille, vous pourriez aller loin, mais je sens, Alexeï, que vous pourriez faire davantage, n’est-ce pas ? Il y a bon parcours, et il y a parcours d'excellence » Elle reprit, avec un sourire encourageant.

« Dans tous les cas, les débuts seront durs, Alexeï. Vous parviendrez, je pense, à vous faire remarquer par Grindelwald parce que vous possédez les qualités nécessaires, mais il faut briller. Ne négligez pas non plus votre réseau de relation, et l’apparence que vous donnez en public. Montrez-vous, rapprochez vous des plus fidèles et des plus influents, et faites leur comprendre que vous valez la peine d’être écouté. »

De nouveau, Yolanda marqua une pause. « Vous avez choisi la filière Droit et Runes, qui est une filière d’excellence, et je dois avouer que vous vous en sortez très bien. Faites de votre mieux, et je vous garantis une très bonne place au Ministère de la Magie. Qu’est-ce qui vous intéresserait, exactement ? Quelles sont les matières que vous préférez ? »

_________________


Oh ! je fus comme fou dans le premier moment !


Hélas ! et je pleurai trois jours amèrement. Vous tous à qui Dieu prit votre chère espérance, pères, mères, dont l'âme a souffert ma souffrance, tout ce que j'éprouvais, l'avez-vous éprouvé ? Je voulais me briser le front sur le pavé ; puis je me révoltais, et, par moments, terrible, je fixais mes regards sur cette chose horrible. Il me semblait que tout n'était qu'un affreux rêve, qu'elle ne pouvait pas m'avoir ainsi quitté, que je l'entendais rire en la chambre à côté, que c'était impossible enfin qu'elle fût morte, et que j'allais la voir entrer par cette porte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-greatergood.jdrforum.com

Je me nomme
Alexei Dimitriev

avatar



✝ Arrivée à Vienne : 14/01/2013
✝ Sorts : 27



MessageSujet: Re: Projets d'avenir [Yolanda & Alexei]   Mer 30 Jan - 21:39

Yolanda le fixa un instant, sûrement pour le jauger. Pour voir ce qu'il avait dans le ventre certainement, il ne baissa pas le regard, soutenant celui de son enseignante. Il lui fit néanmoins un léger sourire afin que son attitude ne paraisse pas provocante. Mais il fut vite rassuré lorsque son enseignante l'invita à s'assoir. Le jeune homme s'avança et prit place sur l'une des chaises qui se trouvait devant le bureau de Yolanda, alors que cette dernière écartait un tas de copie de sous ses yeux. Sûrement pour mieux prendre part à la conversation qui allait suivre et Alexei ne doutait que cette conversation serait plus qu'intéressante.

« Tout d’abord, je crois qu’il est important que vous sachiez que, malgré les relations que vous pourriez avoir, seules vos qualités compteront et vous ouvriront des portes. Grindelwald ne s’entoure pas de bons à rien, aussi influents soient-ils. Bien sûr, avec vos résultats actuels et la position de votre famille, vous pourriez aller loin, mais je sens, Alexeï, que vous pourriez faire davantage, n’est-ce pas ? Il y a bon parcours, et il y a parcours d'excellence »

Alexei sentit son orgueil se gonfler légèrement à cette remarque, il était néanmoins certain de faire un parcours d'excellence, il était l'un des, pour ne pas dire le, meilleur de sa promotion. Et puis même, il était né pour faire un parcours d'excellence. Mais Yolanda souhaitait peut-être l'entendre dire qu'il allait travailler encore plus dur pour réussir ce parcours d'excellence. Même si en réalité, pour réussir, il n'aurait pas besoin de trop travailler, son intelligence naturelle lui permettrait toujours d'y arriver. Il fit néanmoins un léger sourire compréhensif à son professeur avant de dire d'un ton assuré.

"J'espère grandement faire un parcours d'excellence. Je travaillerais donc beaucoup plus dur pour réaliser mes ambitions et également pour ne pas vous décevoir. Je m'en voudrais énormément si, un jour, mon comportement venait à être une cause de déception pour vous."

Il ponctua sa tirade avec un faux sourire sincère, il n'en avait au final vraiment rien à faire de la décevoir, tout ce qu'il voulait au final c'était se faire bien voir. Se faire bien voir pour être placé auprès des plus grands et si pour cela il devait caresser cette femme dans le sens du poil et bien soit. Parce qu'il fallait bien avouer que c'était légèrement rabaissant d'être l'obligé d'une femme, cependant la honte était moins grande puisqu'il s'agissait d'une femme de pouvoir. Yolanda avait su se faire une place parmi les hommes et pour cela, Alexei la respectait au moins un peu.

« Dans tous les cas, les débuts seront durs, Alexeï. Vous parviendrez, je pense, à vous faire remarquer par Grindelwald parce que vous possédez les qualités nécessaires, mais il faut briller. Ne négligez pas non plus votre réseau de relation, et l’apparence que vous donnez en public. Montrez-vous, rapprochez vous des plus fidèles et des plus influents, et faites leur comprendre que vous valez la peine d’être écouté. »

Briller, il ne demandait que ça. Son apparence et l'image qu'il donnait de lui étaient déjà totalement sous contrôle. Il ne lui restait plus qu'à trouver un réseau de relation, grâce à ses parents, il en avait déjà quelques unes, notamment Yolanda mais ce n'était pas suffisent et son nom n'était pas connu parmi les plus grands. Il devait viser plus haut. Le soucis étant d'approcher les plus grands.

"Et comment dois-je faire pour approcher les plus grands ?", demanda le jeune homme précipitamment, montrant ainsi sa curiosité et son intérêt pour le sujet, une lueur ambitieuse dans le regard. "Peut-être pourriez vous m'aider à les rencontrer ? Je sais à quel point vous êtes une femme exceptionnelle professeur Yeabow. Tout comme les personnes que vous côtoyez d'ailleurs."

Sa précipitation montrait aussi une certaine avidité et une fébrilité nerveuse, laissant soupçonner une nature beaucoup plus nerveuse sous le masque d'indifférence qu'il s'était crée. Il se reprit bien vite, il ne voulait pas laissait la possibilité à Yolanda qu'elle voit quel homme il pouvait être. Tout comme, il voulait qu'elle voit son ambition mais pas qu'elle remarque son avidité et sa fascination pour le pouvoir. Il afficha donc un sourire aimable avant de se reprendre.

"Excusez mon empressement à votre égard. C'est un sujet qui me tient particulièrement à cœur puisqu'il s'agit de mon avenir et je peux, parfois bien malgré moi, me montrer un peu brusque."

Alexei esquissa un sourire désolé, il espérait que ça passerait et que Yolanda ne lui en tiendrait pas rigueur. Cependant, il pensait, et peut-être à raison, qu'il n'était pas l'un des élèves que l'enseignante détestait le plus. Ce qui était déjà un bon point pour lui.

« Vous avez choisi la filière Droit et Runes, qui est une filière d’excellence, et je dois avouer que vous vous en sortez très bien. Faites de votre mieux, et je vous garantis une très bonne place au Ministère de la Magie. Qu’est-ce qui vous intéresserait, exactement ? Quelles sont les matières que vous préférez ? »

Le jeune homme prit un air faussement gêné devant les compliments de son professeur. Il savait pertinemment qu'il s'en sortait très bien. D'ailleurs, il ne se privait pas pour le faire savoir aux autres, il leur était supérieur. Il n'y avait qu'avec les sangs-purs qu'il modérait ses airs supérieurs, faisant comprendre qu'il était plus intelligent qu'eux tout en étant subtil pour leur faire croire qu'il était réellement leur ami et qu'il s'intéressait réellement à leurs petites vies d'ignorants.

Lorsqu'elle ajouta qu'elle pourrait lui trouver une bonne place au Ministère, il lui fit un sourire reconnaissant, tandis qu'intérieurement, il espérait bien plus qu'une bonne place. Une bonne place, il pourrait l'avoir sans elle, lui il visait la perfection et l'excellence. Une bonne place n'était pas suffisent mais il ne dit rien et ne laissa rien paraitre. Se contentant de répondre à la question posée, un nouveau sourire, charmeur cette fois, aux lèvres.

"Et bien, pour être tout à fait honnête, j'aimerais beaucoup orienter ma carrière vers la justice magique. Et les matières que j'affectionne tout particulièrement sont la magie noire, l'histoire de la magie et le droit."

Ce qui était parfaitement exact, il affectionnait chacune de ses trois matières et la justice magique, lui permettrait de participer plus facilement à l'oeuvre de Grindelwald et lui permettrait de se faire un nom beaucoup plus rapidement. Maintenant, il n'y avait plus qu'à espérer que Yolanda l'aiderait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je me nomme
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Projets d'avenir [Yolanda & Alexei]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Projets d'avenir [Yolanda & Alexei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir dira le reste.
» L'avenir de la VPC GW
» Alexei Cherepanov est mort!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Greater Good :: Durmstrang :: 
Aile professorale
-