AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ivanna Belinsky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Je me nomme
Ivanna Belinski

avatar



✝ Arrivée à Vienne : 14/01/2013
✝ Sorts : 26
✝ Baguette : /
✝ Localisation : Staatsoper, sur scène



MessageSujet: Ivanna Belinsky    Lun 14 Jan - 21:36


Ivanna Helen Belinsky
«Danser, c’est comme parler en silence. C’est dire plein de choses sans dire un mot.»

NomBelinsky
Prénom(s) Ivanna
Date de naissance20 Avril 1919
Âge21 ans
Ecole fréquentée, et filière choisieVaganova, école de ballet de Saint-Pétersbourg
Statut de SangMoldue
NationalitéRusse
SituationCélibataire
HabitationUn petit appartement près du Staatsoper
AvatarNatalie Portman
Baguette/
LoisirsDanser, danser encore, toujours. Lire un livre dans un bain chaud ou boire du thé en observant les gens par la fenêtre.
EpouvantardElle-même, paralysée, tous les os brisés et incapable de bouger
Patronus/
MétierBallerine
Localisation actuelleViennes
Pro-Grindelwald ?Grindelqui ?
RêveÊtre danseuse étoile de l'Opéra de Paris
..IL ETAIT UNE FOIS..
..IL Y A BIEN LONGTEMPS.
.


22 Septembre 1930 - St Saint-Pétersbourg

"C'est Ivanna qui sera notre Odette pour le spectacle de cet hiver"

Tous les regards se tournent vers une fillette de onze ans, pas différente des autres. Tout aussi maigre, tout aussi longiligne, un chignon bien serré, le dos droit, un joli port de tête. Indifférente à la jalousie ambiante, elle remercie son professeur d'un timide sourire. Ce premier rôle va lui apporter tout ce dont elle rêve mais également la priver de beaucoup de choses. Les autres petits rats n'aiment pas Ivanna, parce qu'elle ne parle pas beaucoup, et parce qu'elle est douée. Elles sont plus de 300 et seule une vingtaine d'entre elles seront danseuses un jour. Ivanna fait partie de cette vingtaine là, elle le sait depuis ce jour où on lui a confié son premier grand rôle. Elle travaille beaucoup, elle travaille tout le temps. Ivanna n'a pas d'amies, mais dans ce monde où la compétition règne, c'est le sort réservé à toutes celles qui s'en sortent bien. Ses professeurs sont intraitables. Ils savent qu'elle a de l'avenir, ils ne peuvent rien laisser passer.

Au début Ivanna pleurait beaucoup, elle devait se mordre la lèvre pour retenir ses larmes lorsque ses professeurs se mettaient à lui hurler dessus. Et dès le cours fini elle courrait aux vestiaires pour laisser échapper ses sanglots, et ça faisait rire les autres. Mais Ivanna a grandi, elle ne pleure plus maintenant. Ses professeurs crient toujours, mais elle écoute, et elle exécute. Comme un bon petit soldat. Plus haute la jambe. Cambré, le dos. Léger, le bras. Elle ne connait plus que ça : les ordres. Docile, elle les suit sans jamais s'interroger. La danse est toute sa vie. Elle ne voit plus beaucoup ses parents, préfère rester à l'école pendant les vacances. C'est une petite fille solitaire, elle n'a pas peur de la solitude. Elle n'est jamais seule tant qu'elle peut danser, parce qu'elle peut être qui elle veut quand elle danse, personne et tout le monde à la fois. Ivanna ne s'ennuie jamais, elle danse tout le temps, et partout. Elle danse dans les couloirs, dans la chambre qu'elle partage avec une autre petite ballerine, dans la rue, partout. Mais c'est sur scène qu'elle est la plus heureuse.

Elle vient tout juste de se faire attribuer son rôle qu'elle s'imagine déjà, debout au milieu de la scène, le sol lourd sous ses pieds, et elle si légère. Elle imagine les lumières qui l'éblouissent, la musique un peu trop forte, et le bruit des applaudissements qui fait presque trembler le plancher. Ivanna n'a que onze ans mais elle sait qu'un jour elle y arrivera. Un jour elle sera une étoile. Le reste n'a pas d'importance. Les copines jalouses, les professeur trop sévères, les pieds en sang, les courbatures, le dos brisé, tout ça n'est que le prix à payer. Le prix pour briller.

4 Mars 1938 - St Saint-Pétersbourg

"Alina a attrapé la grippe, ce soir c'est Ivanna qui dansera le rôle d'Aurore".

C'est mal de se réjouir du malheur des autres, pourtant à ce moment là, Ivanna ne peut s'empêcher de jubiler. La première danseuse est malade alors c'est elle, la doublure, qui tiendra le rôle principal. Elle qui attirera tous les regard, elle qui recevra des fleurs, elle qu'on applaudira plus fort que les autres. Elle signe une petite carte d'un hypocrite "bon rétablissement" et l'accroche sur un bouquet de roses qui sera portée à la malade. Sans attendre une seconde de plus, elle part s'entrainer. Elle doit être parfaite. Elle ne fera pas le moindre faux-pas.

Quelques heures plus tard, elle finit de se préparer dans la loge d'Alina. Toutes les autres sont entassées dans un vestiaires commun qui empeste la laque et où tout le monde perd ses chaussons, mais elle a sa propre loge ce soir. Elle aime ça, elle aime le calme et la solitude. Elle fixe son reflet, qu'elle reconnait à peine sous le maquillage et les paillettes. Elle réajuste son chignon pourtant parfait, tire sur ses collants, lisse les pans de son tutu romantique, et respire calmement. Elle n'a pas le droit à l'erreur. Ce soir sera peut-être sa seule chance de se faire repérer avant des années. On frappe deux coups à sa porte, le spectacle va commencer.

*Tu peux le faire Ivanna. Tu dois être parfaite*

La ballerine, cachée derrière l'épais rideaux rouge des coulisse, sent son ventre se nouer d'angoisse alors qu'elle entend les premiers applaudissements et que la lumière se fait sur scène. Elle n'avait plus eu si peur depuis ses premières représentations à l'académie de Vaganova. Elle fait partie du corps de ballet du théâtre Mariinsky depuis plus de deux ans mais elle n'avait jamais eu le trac avant un spectacle jusqu'à aujourd'hui. Dans quelques notes de musiques, ce sera à son tour d'entrer en scène. 8, 7, 6...Elle inspire un grand coup, 3,2,1...Ivanna pose la pointe de son pied sur scène et, avec un peu élan, commence son premier tour. Et l'angoisse reste en coulisses. Elle saute, elle virevolte, elle danse, elle vole, et elle vit. Elle vit comme jamais, ressent les angoisse de son personnage, son amour, sa mélancolie et son bonheur. Cela se termine bien trop vite au goût de la jeune femme. Elle a la sensation que le ballet vient de commencer et se retrouve déjà à saluer son public. Tout le monde est debout. Ils ont aimé. Ils l'ont aimé, elle. Rayonnante, elle a les yeux qui pétillent et un large sourire s'est installée sur ses lèvres. Les applaudissement raisonnent dans sa tête et elle voudrait que cela dure toujours. Mais ce moment de bonheur ne dure que quelques minutes. Le silence revient, le noir se fait sur scène, et elle retourna à sa loge.

Une à une, elle enlève les épingles de son chignon, avant de se démaquillée soigneusement. Elle est encore en costume quand quelqu'un frappe à la porte. Elle invite cette personne à entrer et se lève pour la saluer.

"Je me présente, Leonid Brunner. Je dirige la troupe de ballet du Staatsoper. Nous montons le lac des cygnes, et je vous veux dans mon spectacle !"

Ivanna aurait du hurler de joie, pleurer, se mettre à sauter partout, exploser de bonheur. Au lieu de quoi elle sourit calmement à son interlocuteur. La jeune femme ne montre jamais ses émotions, on la trouve froide mais elle préfère se décrire réservée. Débordante de fierté, elle s'incline toutefois humblement.

"J'en serais honorée"

Plus qu’honorée, elle serait comblée. C’est tout ce qu'elle a toujours voulu, être repérée par une grande compagnie. Tous ses rêves d'enfants sont en train de devenir réalité.

12 Septembre 1939-Viennes

Cela faisait presque deux ans qu'Ivanna était à Viennes et travaillait sans relâche pour son rôle d'Odette dans Le Lac des Cygnes. Et ce soir, c'était la première. Elle avait longuement parlé avec Leonid de l'importance de la représentation de ce soir. Ce soir, elle serait présentée au monde et à la fin du premier acte les spectateurs auraient déjà décidé de si oui ou non elle méritait sa place sur la scène de l'opéra de Viennes. Elle commençait à être habituée à tant de pression et, malgré son ventre noué, n'était pas trop anxieuse.

La représentation fut acclamée, on lui lança des bouquets de fleurs et on la rappela au moins trois fois pour saluer. Ivanna ne s'était jamais senti si heureuse. Elle ne parvenait pas à cesser de sourire et les larmes vinrent même perler à ses yeux lorsqu'elle vit la foule se lever. Se lever pour elle. Elle avait réussit. Ça y était. Ses rêves d'enfants étaient devenus sa réalité. Les bras chargés de bouquets de roses, elle retourna à sa loge et s'assit face au miroir. Elle ne se démaquilla pas tout de suite et ferma plutôt les yeux pour revivre ses derniers instants sur scène, le saut final. Elle voulait graver ça dans sa tête à tout jamais.

Trois coups frappés à la porte qui la tirent de ses pensées. Ivanna invite le visiteur à entrer mais seule la tête de Leonid passe par l’entrebâillement de la porte.

"Ivanna, j'ai avec moi un homme important qui t'as vu ce soir et souhaiterai te féliciter. C'est un militaire haut gradé, alors soit gentille. Très gentille."

La jeune femme fronce les sourcils, elle est un peu distante et parfois froide, mais jamais méchante, et Leonid le sait bien. Elle hoche néanmoins la tête et le directeur de la troupe s'écarte pour laisser passer un homme d'une stature impressionnante, avant de refermer la pote derrière lui.

"Mademoiselle, vous êtes décidément l'Etoile la plus brillante de cette ville, et votre grâce n'a d'égale que votre beauté."

Ivanna se sent rosir et exécute une gracieuse révérence avant d'adresser un léger sourire plein de gratitude à son interlocuteur. Ce dernier passe un doigt sous son menton pour l'inviter à se redresser et il garde son visage dans sa main.

"Vous ne devriez pas passer vos soirée seule dans cette loge, vous devriez côtoyer le grand monde, être montrée, exposée comme le véritable joyaux que vous êtes. Les gens ont le droit de vous voir, de vous admirer. Priver des centaines d'homme d'une beauté comme la votre est bien trop cruelle. Je vais m'occuper de vous..."

Tout en disant cela, il défait les premiers lacet du corset de la jeune ballerine. Ivanna frissonne mais ne bouge pas. Elle comprend ce que Léonid entendait par "soit gentille" et elle réalise que ce que l'on se chuchotait entre deux cours de baroque à l'école de ballet n'étaient pas que des rumeurs inventées pour faire rougir les adolescentes. C'est vrai, ce qu'on racontait. Les ballerines sont des filles à soldats. Elle se souvient alors d'une de ses camarades, qui lui avait chuchoté un jour qu'une ballerine devait pouvoir danser aussi bien sur la jambe gauche que sur la jambe droite mais que ce qui intéressait le public était entre les deux. Ivanna avait gloussé en rougissant, pensant que ce n'était que des mensonges, puis avait oublié cette histoire et continué ses sauts de chats.

Le corset et le tutu de la jeune femme tombent au sol, et elle se laisse faire. Elle ne dit rien. C'est bien le problème avec Ivanna, elle pense beaucoup mais ne dit jamais rien. C'est peut-être une faiblesse, mais à cette époque on se tait où on meurt. La ballerine sait bien qu'on ne dit pas "non" à un homme important. Parce qu'elle n'est pas comme les autres, elle n'est pas une fille à soldat. Non, elle est la première danseuse de la compagnie, elle est un fille à commandant, une fille à riche propriétaire, une fille à diplomates. Et on ne dit pas non à ces gens là.

L'homme l’attrape par la taille, l'embrasse fugacement, et la pousse sur le canapé qui traine dans un coin de la loge, avant d'enlever sa propre veste. Ivanna ferme les yeux, elle attend que ça se passe. Elle a un peu peur, mais ne le montre pas. A cet instant elle ne se doute pas encore de là où ces entrevues d'après spectacle vont l'entrainer. Elle n'a aucune idée de tout ce qu'elle va entendre lorsque ses amants se laisseront aller à la confidence. Elle n'a pas la moindre idée des conversation qu'elle va surprendre lors de soirée mondaine où on ne la considère que comme une de ces jolies poupées qui danse sur les boites à musique.

Mais faites attention, la poupée a des oreilles, et elle pourrait finir par entendre et voir plus de choses qu'elle ne le devrait...









Prénom ou pseudoPoussin
Âge18 ans
LocalisationParis, ou presque
T'es arrivé là comment ?via Aresto Momentum
Un dernier mot Jean-Pierre ?Je sais que je suis le maillon faible, mais j'peux rester encore un tour ?
CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par Ivanna Belinski le Dim 20 Jan - 15:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je me nomme
Théodore Crewe

avatar



✝ Arrivée à Vienne : 18/09/2012
✝ Sorts : 50
✝ Statut : Les femmes, le Quidditch, le théâtre ; Directeur du Département de la Justice Magique
✝ Localisation : Le lit de Yolanda



MessageSujet: Re: Ivanna Belinsky    Mar 15 Jan - 19:50

Très bon début, j'adore te lire, sérieux, et bon courage pour la suite Poussin !

_________________
Regardez-moi. Je brille, j'excelle, je surpasse tout le monde ; vous n'êtes absolument rien. Il n'y a que moi. Moi, plus fort que tous. Plus fort que Jonathan. Évidemment. Taisez-vous, arrêtez de rire. Laissez-moi rêver.
Je ne suis qu'un fou, un idiot, un grand gamin qui vit dans le passé, dans la rancoeur et la haine. Qu'un imbécile qui ne se contente pas de toute la puissance qu'il a, qui jalouse des relations anciennes, mortes et enterrées. Je ne suis qu'un fou ; laissez-moi seulement rêver. (c)OceanLounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-greatergood.jdrforum.com

Je me nomme
Yolanda Yeabow

avatar

Admin

✝ Arrivée à Vienne : 18/09/2012
✝ Sorts : 224
✝ Baguette : bois d'if et plume de phoenix



MessageSujet: Re: Ivanna Belinsky    Sam 19 Jan - 17:28

J'adore ton début aussi
Hâte de lire la suite o/

_________________


Oh ! je fus comme fou dans le premier moment !


Hélas ! et je pleurai trois jours amèrement. Vous tous à qui Dieu prit votre chère espérance, pères, mères, dont l'âme a souffert ma souffrance, tout ce que j'éprouvais, l'avez-vous éprouvé ? Je voulais me briser le front sur le pavé ; puis je me révoltais, et, par moments, terrible, je fixais mes regards sur cette chose horrible. Il me semblait que tout n'était qu'un affreux rêve, qu'elle ne pouvait pas m'avoir ainsi quitté, que je l'entendais rire en la chambre à côté, que c'était impossible enfin qu'elle fût morte, et que j'allais la voir entrer par cette porte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-greatergood.jdrforum.com

Je me nomme
Ivanna Belinski

avatar



✝ Arrivée à Vienne : 14/01/2013
✝ Sorts : 26
✝ Baguette : /
✝ Localisation : Staatsoper, sur scène



MessageSujet: Re: Ivanna Belinsky    Sam 19 Jan - 17:56

Merci beaucoup, je devrais terminer et tout relire demain soir =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je me nomme
Ivanna Belinski

avatar



✝ Arrivée à Vienne : 14/01/2013
✝ Sorts : 26
✝ Baguette : /
✝ Localisation : Staatsoper, sur scène



MessageSujet: Re: Ivanna Belinsky    Dim 20 Jan - 15:20

Fiche terminée, j'espère qu'il n'y a pas de grosses bêtises ou d'incohérences, sinon fouettez-moi dites le moi et j'éditerais ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je me nomme
Yolanda Yeabow

avatar

Admin

✝ Arrivée à Vienne : 18/09/2012
✝ Sorts : 224
✝ Baguette : bois d'if et plume de phoenix



MessageSujet: Re: Ivanna Belinsky    Dim 20 Jan - 16:57

C'est génial d'avoir un perso comme Ivanna parmi nous J'adore ton histoire o/
C'est donc avec plaisir que tu es...

VALIDÉE !

Bienvenue officiellement sur The Greater Good ! Assure-toi de respecter le règlement et le contexte lorsque tu posteras, ainsi que toutes les annexes. N'hésite pas à développer ton personnage en demandant des RPs à d'autres joueurs ou en postant sa fiche de liens, à laquelle tu pourras ajouter un futur récapitulatif de ses RP. Surtout, nous te demandons de passer ici pour recenser ton avatar, ainsi qu'ici pour recenser cette fois ton Patronus, et là pour ton métier !
Et puis, entre deux RPs, viens donc flooder et jouer avec nous, puisque la section Flood t'es maintenant ouverte !

Bon RP sur TGG ! mouton


_________________


Oh ! je fus comme fou dans le premier moment !


Hélas ! et je pleurai trois jours amèrement. Vous tous à qui Dieu prit votre chère espérance, pères, mères, dont l'âme a souffert ma souffrance, tout ce que j'éprouvais, l'avez-vous éprouvé ? Je voulais me briser le front sur le pavé ; puis je me révoltais, et, par moments, terrible, je fixais mes regards sur cette chose horrible. Il me semblait que tout n'était qu'un affreux rêve, qu'elle ne pouvait pas m'avoir ainsi quitté, que je l'entendais rire en la chambre à côté, que c'était impossible enfin qu'elle fût morte, et que j'allais la voir entrer par cette porte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-greatergood.jdrforum.com

Je me nomme
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Ivanna Belinsky    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ivanna Belinsky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Greater Good :: Votre personnage :: 
Les débuts
 :: Fiches validées
-